point bourse: free

 

FREE attaqué !

 

La bataille fait rage entre les opérateurs internet / mobile. Les annonces, les surenchères s'accumulent dans la dernière semaine de février.

 

Cette bataille a une composante boursière toute aussi mouvementée. On ne sait pas qui vend et achète des actions, ces informations ne sont pas publiques. On peut seulement deviner que les récents décrochages du titre iliad, la maison-mère de FREE ne sont peut-être pas innocents.  

 

Faire baisser le cours de l'action iliad de 10%, c'est facile avec une mise de fonds modeste. Cela a pour conséquence que la capitalisation boursière baisse de 1 milliard d'euros. Le fondateur et actionnaire principal de l'entreprise possède environ 50% des cations. Donc lui-même perd 500 millions d'euros ! Enfin, sur le papier, sa fortune baisse de 5 milliards d'euros à 4 500 millions d'euros. C'est suffisant pour envoyer un coup de semonce au trublion des télécom.

 

C'est ce qui s'est produit mi-février, au plus fort des attaques personnelles entre responsables du secteur. Comme par hasard après de martiales déclarations de l'un d'entre eux.

 

Et ça continue! Le 26 février, l'action perd 7% dans un volume d'échanges inégalé.

 

free 1.jpg

 

 

 

free 3.jpg

 

 

free 2.jpg



27/02/2014