00 ECO-FI

 

LA BANQUE

La circulation de l'argent

Ce qu'on ne voit pas: le marché interbancaire

Le parallèle banque/entreprise: petit détour par le bilan

Comment les banques prêtent

Les limites des banques

LA BOURSE ET

LES MARCHÉS

Ce qu'on ne dit pas: le miracle de l'IPO

Le parallèle dividendes / intérêts

Les titres: actions, obligations

La complémentarité des banques et des marchés

La titrisation: point de vue micro et macro-économique

LES FONDS

Le mécanisme des tranches

Les fonds de fonds

La notation

La couverture des risques 

LES SUBPRIMES 

De la banque aux investisseurs: les étapes intermédiaires

Les causes de la crise et les facteurs aggravants

Le rôle de Wall Street

La responsabilité  de l'État  

 LA BCE

Le quantitative easing

Les taux négatifs

L'aide aux États

L'aide aux Banques

L'aide à l'Économie

LES IDÉES 
FAUSSES 

Tocqueville

Les marchés et l'économie réelle

Le contrôle des marchés

Les dividendes

  

S'INFORMER 

Le temps disponible

Une discipline stricte

Plusieurs sources: les regards croisés 

  

 

 

 

 

INTRO LA BOURSE, LA BANQUE ET LES MARCHÉS

 

 

 

 

La vérité sur la banque

On ne peut pas parler de la bourse sans parler aussi de la banque. C’est que ces deux institutions ont commun leur finalité, ô combien importante, qui est d’organiser la circulation de l’argent.

Vu d’en haut pourrait-on dire, c’est ainsi que les choses se passent. L’argent de nos dépôts en banque, nos économies, et de manière plus générale l’épargne mondiale est recyclé dans l’économie. Banques et bourse sont en quelque sorte des pompes sophistiquées.

Incidemment il ne viendrait à personne l’idée d’accuser les fournisseurs de pétrole d’être à l’origine des catastrophes aériennes ou des accidents de la route. Les banques et les marchés, si, mais c’est un autre sujet, un sujet qui sera examiné quand il sera question des subprimes.

Ce qui est intéressant, et dont on ne se rend pas compte, c’est qu’en fait, la banque prête aussitôt l’argent que nous déposons sur notre compte. Dans la banque, l’argent ne dort jamais. Les dépôts font les crédits, comme on dit. Pourtant quand nous faisons un retrait ou émettons un chèque, la banque en question paie sans problème.

La clé du mystère est que notre banque va emprunter ce qui lui manque à une autre banque. C’est la face cachée du système, la solidarité bancaire. Une solidarité forcée, parce qu’une banque ne peut jamais prévoir exactement ce que ses clients reçoivent ou ce qu’ils décident de dépenser.

Les banques ont l’air de se faire concurrence, ce qui n’est pas faux d’ailleurs. C’est le côté cours. Mais côté jardin, en coulisse donc, elles s’entraident.

Chaque jour, en fin de journée, les banques font leurs comptes et constatent que globalement elles ont un plus ou un moins. L’équilibre se fait très vite entre les banques excédentaires « prêteuses » et les banques en déficit de trésorerie, donc « emprunteuses. Les prêts qu’elles se font entre elles ne durent que 24 heures. Donc le lendemain, tout recommence. Il faut rembourser ce qui a été emprunté et refaire le bilan de la journée. Une banque peut être emprunteuse un jour et prêteuse le lendemain.

Le système porte un nom, c’est le marché interbancaire qu’on appelle aussi marché monétaire. Un système qui porte en lui une grande fragilité. Si une banque a un problème et ne rembourse pas celles qui lui ont prêté la veille, sa défaillance va se transmettre de proche en proche à des dizaines ou centaines de banques en bonne santé. On parle alors de risque systémique.

C’est comme ça que la crise des subprimes s’est transformée en crise économique. Du jour au lendemain des centaines de banques ont arrêté de faire crédit à leurs clients. Bien qu’en bonne santé, elles étaient menacées de faillite parce que le marché interbancaire était bloqué.Très vite, les États sont intervenus pour leur prêter ce qu’il fallait.

Il faut se rappeler que les médias ont alors parlé des milliards « donnés » aux banques alors que petite nuance, cet argent a été prêté, et remboursé, avec intérêts ! Ainsi va la vie.

 

J1 et J2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



19/08/2019