la bonne nouvelle

 

 

 

  

 

... est que, sans connaissances préalables, ... on peut comprendre 90% de ce qui se passe dans le monde économique et financier d'aujourd'hui!  

Étonnant oui, si on considère la durée des études classiques en économie, le jargon des spécialistes, la diversité des points de vue, toutes choses qui donnent l'impression d'une grande complexité. Les études? Trop de théorie, trop de rappels historiques, pas inintéressants mais inutiles au départ, lorsqu'on veut simplement comprendre ce qui se passe. 

Il faut le dire la finance est moins compliquée que les maths ou la physique du Lycée. Le jargon? C'est une vingtaine de mots dont on comprend vite le sens. La théorie? Elle a explosé en vol ces dix dernières années! Oui Keynes, Smith, Friedman, etc... étaient des penseurs respectables, mais commencer par étudier les théories du passé ne motive pas pour comprendre le monde financier d'aujourd'hui. 

Les mécanismes de la finance ne sont pas difficiles à comprendre. La titrisation, le quantitative easing, les taux négatifs s'expliquent simplement, une fois passé le cap du jargon. Le fonctionnement des fonds d'investissements ou la manière de décider des banques aussi. Malheureusement et pour des raisons qu'il resterait à élucider, ces sujets ne sont pas abordés dans l'enseignement français. C'est dommage et surtout dommageable, car vivre sans savoir ce qui nous entoure n'est pas sain. Et chacun sait la place de l'économie et de la finance dans notre vie de tous les jours!

 

  

 

 

 

 

# R bleu.jpg

@  @.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



14/11/2019