Suite ...

00 b4.JPG  ACHAT  D'UN  DEUXIÈME  ORDINATEUR  

 

Un deuxième ordinateur a été acheté 1000 euros. Le vendeur a spontanément proposé de payer dans les quinze jours. 

 

Voici le nouveau bilan après cette opération:

 

 

 

B4.JPG

 

 

 Total colonne de gauche: 8000 euros - colonne de droite: 8000 euros

 

 

 

Il n'y a pas eu de paiement, donc pas de changement au niveau de la caisse. En revanche la colonne de droite voit apparaître le crédit du fournisseur de l'ordinateur Dell. Ce n'est pas un emprunt, c'est une forme de crédit. Pour dire les choses autrement, l'entreprise a une dette vis-à-vis du fournisseur. 

   

00 b5.JPG  PREMIÈRE  VENTE,  PAYABLE  DANS  UN  MOIS

 

La première vente a été réalisée!

 

Plus exactement un achat d'ordinateur d'occasion, payé comptant 300 euros, revendu quelques jours après, dans le même état, pour 500 euros. Une facilité de paiement de 30 jours a été accordée à l'acheteur qui ne pouvait pas payer comptant.

 

 

B5.JPG

 

 Total colonne de gauche: 8200 euros - colonne de droite: 8000 euros

 

 

La caisse a baissé de 200 euros, le prix de l'ordinateur d'occasion payé comptant. 

 

En revanche, les autres transactions

- la revente de l'ordinateur d'occasion

- l'achat du Dell

n'ont pas donné lieu à des mouvements de cash, puisque tout s'est fait à crédit.

 

On constate à présent que le total des colonnes n'est plus identique. La différence est de 200 euros. C'est précisément le bénéfice réalisé sur l'opération d'achat-vente de l'ordinateur d'occasion. A qui appartient ce bénéfice ? Aux actionnaires. Donc il figure à droite.

 

Voici comment le bénéfice est exprimé:

 

B5b.jpg

 Total colonne de gauche: 8200 euros - colonne de droite: 8200 euros

 

 

Remarquons que la Caisse désigne en fait les liquidités, c'est-à-dire le "cash" et surtout les avoirs bancaires courants. On a compris dans l'exemple ci-dessus que ces liquidités n'ont rien à voir avec la rentabilité ou le bénéfice.

   

00 b6.JPG  LE CLIENT EST  VENU  RÉGLER SON ACHAT

 

L'acheteur d'ordinateur d'occasion est venu régler son achat, soit 500 euros. En conséquence, le crédit "client" est effacé et la caisse augmente à hauteur de cet encaissement.

 

B6.jpg

 

 Total colonne de gauche: 8200 euros - colonne de droite: 8200 euros

  

 

 

 

Différence entre capital et fonds propres: le bénéfice appartient aux actionnaires, c'est leur entreprise. Ils peuvent le retirer pour eux (ce qu'on appelle un dividende) ou le laisser dans l'entreprise. Ce bénéfice vient alors s'ajouter au capital. L'ensemble capital plus bénéfice constitue les fonds propres. Cette notion de fonds propres sera amplement discutée par la suite dans le contexte de l'entreprise et de la banque.

 

 

Pourquoi cette importance ? Les fonds propres rassurent tous ceux qui prêtent à l'entreprise, banques, fournisseurs et autres créanciers. Les fonds propres sont un élément-clé pour l'attribution des crédits. En ce qui concerne les banques elles-mêmes, les ratios de fonds propres sont au coeur du contrôle de leur activité par les autorités chargées de leur régulation.

 

  

00 b7.JPG  DISTRIBUER LE BÉNÉFICE  OU  LE  LAISSER  DANS  LA  SOCIÉTÉ ?

 

Nos actionnaires ont décidé de ne pas distribuer de dividendes et donc de garder le bénéfice de 200 euros dans l'entreprise. 

 

B6a.JPG

 Total colonne de gauche: 8200 euros - colonne de droite: 8200 euros

 

 

Avant l'affectation des bénéfices, le capital était de 3500 euros. Après affectation, ce qu'on appelle dorénavant les fonds propres s'élèvent à

 

3500 + 200 = 3700 euros

 

 

 

 

@ D1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



28/10/2018