shadow-banking

   EN COURS DE COMPOSITION  - VOIR  ICI (clic)

 

ws3-r.jpg

La crise des subprimes a révélé l'existence d'un système financier parallèle appelé shadow banking. Reposant sur des sociétés n'ayant pas le statut de banques, ce système est utilisé pour canaliser l'épargne mondiale vers l'investissement direct dans plusieurs secteurs économiques américains, dont notamment le secteur immobilier. 

 

Ces sociétés fonctionnent comme des banques en ce sens qu'elles collectent une épargne aussitôt ré-investie.  L'expression shadow banking exprime simplement le fait que leur activité n'est pas contrôlée comme celle des banques. Les médias se sont emparés de ce terme, lui donnant aussitôt une connotation négative. On peut avoir l'impression d'activités à la limite de l'illégalité, susceptibles d'empiéter par ailleurs, de manière abusive, sur le terrain des banques. Cette perception erronée repose sur la méfiance très occidentale devant toute idée d'une activité qui n'est pas contrôlée par la puissance publique.

Si ces sociétés ne sont pas régulées bien qu'exerçant une activité  proche du métier bancaire, c'est tout simplement qu'elles ne prennent pas de dépôts du public et ne sont donc pas considérées juridiquement comme des banques. C'est le mot dépôt qui compte ici. L'épargne qui s'investit dans le shadow banking se matérialise par des achats de titres analogues à des actions ou obligations. Les investisseurs sont libres de prendre les risques qu'ils veulent. u'il prennent un risque.  mais qui ne sont pas côtés en bourse.obligations ou .

'importe qui peut acheter des obligations ou des actions. Cen cas de pertes, porte en fait sur domme développé ci-dessous, la collecte de l'argent des investisseurs. Si l'activité de banque fait l'objet d'une forte régulation, y compris aux Etats-Unis, c'est en raison du risque politique qu'elles représentent. Si une banque fait faillite, ce sont des milliers de déposants qui perdent leurs avoirs, c'est une panique indescriptible suceptible de s'étendre à l'ensemble des déposants d'un pays. Les épisodes de ce qu'on appelle la "ruée aux guichets" ne sont pas rares dans l'histoire, y compris dans l'histoire récente, et constituent un cauchemar pour , mais ne prenant pas de dépôts publics, ces entités ne sont pas juridiquement des banques. 

 

 

 

les fonds en général  pourquoi ils existent

les hedge funds  ce qu'ils ont de particulier 

exemple pratique  comment créer un fond  

effet de levier  comment l'obtenir

 

 

 

 

les fonds

Il y a dans le monde une masse énorme de capitaux disponibles, estimée à 70 000 milliards de dollars.  Ces capitaux appartiennent à des particuliers, à des institutions privées (fonds de pension, caisses de retraites) et à des États. Ils s'investissent dans des entreprises, des projets immobiliers ou dans des emprunts d'États.

 

 

@fond1.jpg

 

 

 

Le lien entre les investisseurs et et ceux qui bénéficient des investissements est constitué le plus souvent de titres, c'est-à-dire d'actions ou d'obligations.

 

Les investisseurs  détenteurs de  les capitaux achètent rarement eux-mêmes des actions ou des obligations. C'est compliqué, c'est un travail à temps plein. Des intermédiaires se sont constitués pour faciliter la tâche des investisseurs.  Êt là tous les cas de figure sont possibles: soit l'intermédiaires est "neutre", c'est-à-dire qu'il achète LES actions et obligations que souhaite son client, après l'avoir conseillé le cas échéant, soit il décide lui-même en fonction d'une stratégie d'investissement. Dans le premier cas, l'intermédiaire est un département spécialisé d'une banque. Dans le deuxième cas, plusieurs configurations sont possibles, mais elles reposent toutes sur la création d'une structure juridique indépendante: le fond. Les investisseurs achètent des parts du fonds, lequel à son tour investit en actions, obligations, voire ... dans d'autres fonds.

 

 

 

 

Cette "industrie" s'est naturellement développée et sophistiquée. Le cas le plus fréquent est celui d'un  fonds indépendant créé par une banque, dans lequel la banque peut aussi investir, comme les autres investisseurs, mais surtout faire des prêts. Les lignes de crédit consenties au fonds sont utiles pour laisser à ce dernier une certaine souplesse. Cette souplesse est nécessaire par exemple lorsqu'un investisseur se retire. Plutôt que désinvestir, le gérant du fonds préfère rembourser en tirant sur la ligne de crédit.

 

déposent leurs capitauxeuvent .

 

 

 

 

 

 

 

 

cas particulier des hedge funds

Couverture en anglais se dit hedge ... Les hedge funds  couvrent partiellement leurs positions. Paradoxalement, c'est eux qui prennent pour les positions les plus risquées, et qui offrent les rémunérations les plus élevées ... 

 

 

 

 

 

exemple de création d'un fonds 

 

Un rapide tour d'horizon montre que l'investissement qui satisfait à ces contraintes consiste à acheter de la dette des pays "du Sud", Italie, Espagne ou Portugal. les taux sont proches de 4%, il n'y a pas de risque de change puisque l'investissement se fait en euros, et surtout les marchés de la dette sont liquides. On peut donc revendre à tout moment des obligations souveraines émanant de ces pays.

 

 

 

effet de levier par l'emprunt bancaire

Pour "booster" 

 - : - : - : -

    

 

La clarté de ce qui précède vous a convaincu
vous souhaitez aller plus loin 
   

  

 

 VOIR D'AUTRES EXTRAITS  (clic sur image)   

NdB.jpg Mar.jpg Sub.jpg
Titr.jpg CF.jpg
SU.jpg T.jpg C1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

@ D2a.jpg @ D2b.jpg
    

  @ défilante.jpg

 

 

 

 

 

 

MAJ



22/06/2015