le bilan - construction

  

 

huit images pour comprendre

 

 

@ B1.jpg

 

 

 

POUR COMPRENDRE SA CONSTRUCTION, NOUS ALLONS FAIRE LE SURVOL  D'UNE ENTREPRISE 

 

 

SLIDE 1 

 

p01.jpg

 

QUE  VOYONS-NOUS ?....

 

SLIDE 2

 

000 usine (12).jpg

 

DES MACHINES DE PRODUCTION, DES STOCKS DE MATÉRIELS. 

DANS LES TIROIRS, LES VIEILLES FACTURES D'ACHAT DES MACHINES ET DES DOCUMENTS DE CALCUL DE LA VALEUR DES STOCKS.

Il Y A  AUSSI DANS LES ARMOIRES DES DOSSIERS DE CRÉDITS BANCAIRES....  visiblement  les crédits qui ont permis d'acheter les machines. Nous pouvons ainsi connaitre la valeur de ce que nous voyons.

 

POURSUIVONS ...

 

 

SLIDE 3

 

000 usine (13).jpg

 

DANS D'AUTRES TIROIRS, IL Y A DES FACTURES, BEAUCOUP DE FACTURES: D'UNE PART LES COPIES DES FACTURES ADRESSÉES AUX CLIENTS, ...   ET D'AUTRE PART LES FACTURES ORIGINALES DES  FOURNISSEURS. 

Ce point est important: toutes ces factures sont en attente de paiementLes entreprises  s'accordent entre elles des facilités de paiement. C'est un usage universel. Seuls les achats des particuliers sont payés comptant. 

Toutes nos trouvailles sont identifiées par des rectangles de couleur, dont la taille est proportionnelle aux valeurs en €

 

 

QUE VOYONS-NOUS ENCORE ?

 

SLIDE 4

 

000 usine (2).jpg

   

NOUS POUVONS REGROUPER  CES ÉLÉMENTS PAR  CATÉGORIES

Ainsi les machines, les stocks et les factures de clients en attente de paiement représentent ce que POSSÈDE  l'Entreprise.  

Comprenons que les factures en attente de règlement des Clients font partie de la richesse de l'Entreprise: en effet, tôt ou tard ces factures se transformeront en avoir, cash ou plus probablement bancaire.

Nous pouvons même quantifier ces avoirs, et calculer leur valeur totale XXXX.

  

 ET DE MÊME

 

SLIDE 5

 

000 usine (3).jpg

 

Les crédits bancaires et des factures qu'il va falloir payer aux fournisseurs représentent les DETTES de l'entreprise. Le total de ces dettes est YYYY.

 

ON VOIT QU'IL MANQUE QUELQUE CHOSE POUR ÉQUILIBRER LES AVOIRS

ET LES DETTES.

 

 

SLIDE 6

 

000 usine (4).jpg

 

 

CE QUELQUE CHOSE, NOUS LE TROUVONS DANS UN VIEUX DOSSIER, C'EST LA COPIE DES CHÈQUES DES ACTIONNAIRES AU MOMENT DE LA CRÉATION DE L'ENTREPRISE. 

CE VERSEMENT INITIAL DES ACTIONNAIRES, C'EST LE CAPITAL.

Voyons au passage le miracle de la comptabilité: le total des deux colonnes est le même. Ce que possède l'entreprise a été acquis grâce à l'argent des actionnaires et grâce au crédit des tiers: banques et fournisseurs. Cette égalité est réalisée en permanence.  

 

VOYONS  CELA DE PLUS PRÈS ENCORE

 

SLIDE 7

 

000 usine (5).jpg

 

NOS DÉCOUVERTES SUCCESSIVES NOUS ONT PERMIS DE CONSTRUIRE LE BILAN. NOUS SOMMES TRÈS PROCHES DU FORMAT DÉFINITIF D'UN "VRAI" BILAN.

 

 

SLIDE 8

 

000 usine (6).jpg

 

A DROITE FIGURE LE "VRAI" BILAN. PAR CONVENTION, LA TERMINOLOGIE CHANGE UN PEU:

- les machines et (les immeubles) s'appellent des IMMOBILISATIONS 

- les factures aux clients s'appellent CLIENTS

- les factures des fournisseurs s'appellent FOURNISSEURS

- les crédits sont dissociés entre les EMPRUNTS, dont le montant varie peu dans l'année et le DÉCOUVERT BANCAIRE qui lui varie chaque jour ou presque. 

 

 

 

 

 

 

 

 

@ D1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


16/10/2017


achat 99-149

  

 

POURQUOI  @i2000.jpg
  RECOMMANDE LE COURS EN LIGNE

   

 o - Google ou Wikipédia aussi, c'est bien pour vérifier des connaissances ponctuelles, mais pas  pour apprendre. Le COURS EN LIGNE INFOFI2000 a été conçu pour une progression régulière à partir de zéro ou presque. Il y a des répétitions voulues, des exercices d'entrainement, les questions à poser à son entourage, professionnel ou non. Bref, une pratique continue, et donc la clé pour apprendre sans se décourager.  Pour apprendre, il faut un GUIDE !

 

 o - Le prix est très accessible: songez qu'un cours de finance ou  de banque coûte entre  300$ et 500$ aux USA

 

 o - Aucun cours en ligne (ou livre) ne couvre en même temps les trois sujets  BANQUE  FINANCE  ÉCONOMIE

 

 o - Aucun cours en ligne (ou livre) n'a une approche à la fois   CULTURE GÉNÉRALE  et  PRATIQUE

 

  

 

    Le cours en ligne  @i2000.jpg  est le seul

 

-à s'adresser aux non-financiers  

-à expliquer la direction d'entreprise

-à démystifier le monde de la finance

-à montrer comment négocier avec la banque

-à apprendre à décrypter l'actualité

  

 

buy now s2.jpg

 

 

DEUX  VERSIONS:

 

 

 

euro 60pc.jpg

 

 

 

COURS  DE BASE  

 

 

 

 

 

PRIX:  99,90€ 

 

 

 

 

 

 

 

euro 50pc.jpg

 

 

COURS  COMPLET +

 

o Cours en ligne

o Actualité commentée

o Copie du cours en version PDF

o Assistance Personnalisée

 

 

 

 

PRIX:  149,90€ 

 

 

 

 

 

 

Témoignages    

 

Fabien C... étudiant Je tiens à vous remercier pour la qualité de ce module de formation. En effet étudiant en dernière année de commerce je cherche à développer mes connaissances et ma compréhension des schémas financiers. Je suis particulièrement satisfait de la clarté et de la pertinence des thèmes mais surtout de leur évolution. Les 100 euros représentent une somme mais face aux nombreuses recherches que j'ai effectuées, ces cours m'ont permis de débloquer grand nombre de mes interrogations et incompréhensions .... Pour celui comme moi qui se pose des questions, les 100 euros sont un bon investissement

Patrick L... dirigeant de PME un ami m'avait recommandé le cours. Ce que j'ai appris sur la banque et la finance m'a ouvert les yeux.
Michel S... cadre expatrié ce cours m'a vraiment aidé dans mon job. Je comprends mieux les interventions de mes collègues financiers dans les réunions de direction.
Oriane S... juriste en cabinet juridique  malgré la pression, j'ai trouvé le moyen de travailler le cours par petites doses. Je suis beaucoup plus à l'aise avec les banquiers. Surtout je n'hésite pas à poser des questions.
Jacques S... cabinet de conseil  informaticien, ayant de plus en plus à travailler pour des banques, j'avais besoin d'en savoir plus .
Patricia M... expatriée à Hong Kong  une mise-à-jour très utile de notions que je croyais bien connaître. Et merci pour la clarté des schémas.
Nic L...cadre je trouve le cours d'une limpidité accessible à tous ceux qui comme moi avaient des bases très faibles.

 

 

En souscrivant à INFOFI2000, vous avez accés au @-cours depuis   n'importe quel ordinateur, tablette ou smartphone. 

  

 

 

      SATISFAIT OU REMBOURSÉ  

   

 

  CONTACT  

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


26/09/2017


la bourse

qsdq


26/09/2017


La Tribune - 15 septembre 2017

 

Tribune 3.jpg

Le retrait britannique est souvent perçu comme favorable à l'Union Européenne à la France mais le bon sens et le sens de l'histoire conduisent cependant à souhaiter que le Royaume-Uni interrompe sa marche absurde et douloureuse.Il faut bien prendre la mesure des problèmes durables posés par le Brexit aux deux parties en présence. Les problèmes politiques du côté britannique - l'imbroglio irlandais, Gibraltar, la menace d'indépendance écossaise - s'ajoutent à la perte de PIB que ne pourront compenser le mythe d'un Singapour britannique ou l'espoir douteux d'une relation privilégiée avec les USA. Seul, le Royaume-Uni pèserait de bien peu dans ses futures négociations avec la Chine, l'Inde et ... l'Europe. A bien des égards, le Brexit serait une régression.

 

Personne ne sortira indemne du Brexit

 

De son côté, l'Europe ne sortirait pas indemne du retrait des Britanniques. Elle aurait à faire face à l'effet de contagion sur certains pays ou régions de l'Union, sujets aux tentations isolationnistes et protectionnistes. Sans oublier les conséquences budgétaires, commerciales, et surtout industrielles de ce retrait, comme l'illustre le problème posé à Airbus. Un gâchis inutile et des difficultés supplémentaires à gérer pour la gouvernance de l'Europe.

Il est vrai que les Britanniques ont maintes et maintes fois montré leur capacité à bloquer ou affadir de nombreuses initiatives européennes, comme par exemple le dispositif Schengen. Il est clair aussi que ces-mêmes Britanniques ont acquis des positions de force paradoxales et difficiles à supporter, dans deux domaines d'importance, la gouvernance de la Commission de Bruxelles et le fonctionnement de l'euro.  Il faut reconnaître à cet égard le talent de ce pays non-membre de l'union monétaire qui a réussi à déplacer à Londres, pour son plus grand profit, l'essentiel de la gestion des flux euros.

L'annulation du Brexit poserait certes de nombreux problèmes internes au Royaume-Uni. Et le retour de l'enfant prodigue n'entrainerait probablement pas la plus grande mansuétude de Bruxelles, bien tentée de jouer alors du nouveau rapport de force pour amender quelques anciens privilèges des Britanniques.

Ces difficultés devraient être pourtant considérées comme secondaires face à l'impact positif de l'annulation. La conséquence positive majeure serait la démonstration faite aux Européens comme au reste du monde de l'importance de l'Europe. Qu'un pays comme le Royaume-Uni, au nom de la raison supérieure de son appartenance à l'Union Européenne, puisse faire volte-face et prendre le risque d'une humiliation diplomatique aurait une résonance considérable.

Le poids politique de l'Europe, déjà prouvé par sa capacité de négociation avec les autres blocs et l'attractivité de l'euro, serait définitivement renforcé. L'annulation du Brexit représenterait la libération des énergies et le renforcement du sentiment européen. Ce serait aussi la prise de conscience par l'opinion européenne des données géopolitiques et donc de l'importance pour l'Europe de jouer l'unité afin de peser le plus possible dans le concert des grands.

Et loin de la tentation d'abuser du nouveau rapport de force, ce serait l'occasion pour l'Europe de faire preuve de grandeur. Accueillir le Royaume-Uni avec magnanimité aurait pour les Européens une force symbolique considérable. Ce serait aux yeux du monde l'affirmation spectaculaire de l'idéal européen.

Alain Lemasson, Président d’INFOFI2000.COM

 

 

 voir l'article sur  Tribune 4.jpg

 

 

 

  

  @ défilante.jpg

     

@ D1.jpg

  

 

 

 

 

 

 

 

 


18/09/2017


recommandation

 @ @ bbb.jpg

  

Directeur Central des Risques : Alors mon conseil serait le suivant:

 

UN, faites un leasing sur les véhicules, comme ça on garde la propriété juridique, c'est plus costaud qu'une simple nantissement, vous pouvez augmenter votre marge et ils resteront immatriculés en France à notre nom,

 

et DEUX, faites un 50/50 sur le crédit de Trésorerie avec un confrère qui a une grosse activité en Allemagne, dans la région de la maison-mère. Comme vous le savez, nous-mêmes ne sommes pas en Allemagne. Mais la filiale allemande d'un confrère serait peut-être ravie d'avoir un ticket d'entrée dans le tour de table de BBB en Allemagne. Et ils seront bien placés pour nous prévenir si quelque chose ne tourne pas rond dans ce groupe.

 

Directeur d'Agence : Merci Mr le Directeur   

 

 

  

RETOUR AU DOSSIER CONFIDENTIEL

  

 

 

 

 

 

 VOIR DES EXTRAITS  (clic sur image) 

7b.jpg 24a.jpg 22a.jpg 5a.jpg @ 1er cours.jpg

 

     

@ D2a.jpg @ D2b.jpg
    

  @ défilante.jpg

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


15/09/2017